Les causes de la stérilité masculine

Jeudi, 17 Dcembre, 2009 Pas de commentaires Sous: Amélioration du sperme

Le couple qui ne peut pas avoir d’ enfants doit avant tout consulter le médecin pour apprendre si la cause est due à l’homme ou à la femme.

Dans cet article nous allons parler de la stérilité due à l’homme, aussi bien que de ces causes et de son diagnostic.

La stérilité masculine peut être provoquée par les facteurs suivants :

  • fertilite masculinede l’impuissance sexuelle (dysfonction érectile) ;
  • des anomalies des organes génito-urinaires  de l’homme ;
  • des interventions chirurgicales ;
  • des éjaculations rétrogrades ;
  • des éjaculations précoces ;
  • de la prostate
  • d’une prostatectomie ;
  • des hypospadias et d’autres

En outre, il est à noter que la bonne fertilité masculine est encore liée :

  • à la mobilité des spermatozoïdes et à leur capacité de circuler dans les voies génitales masculines ;
  • à la spermatogénèse correcte, c’est-à-dire à la production du sperme dans les testicules.

Pour déterminer la cause de la stérilité d’un couple et en particulier d’un homme, les médecins proposent avant tout de faire un test post-coïtal de Huhner. Ce test peut montrer s’il y a une anomalie au niveau du sperme. Si le résultat est positif, on fait ensuite un spermogramme. Ce test est simple, il ne coute pas cher et est facile à faire.

Pour pratiquer un spermogramme, il faut s’abstenir du sexe pendant deux ou trois jours avant le prélèvement. On obtient le sperme par masturbation ou au cours du sexe interrompu et on le recueille dans une vaisselle de verre. Il est déconseillé d’utiliser un préservatif dans ce but, car il peut inactiver les spermatozoïdes. Il faut pratiquer le spermogramme le plus vite possible après l’éjaculation pour que le sperme ne perde pas ses caractéristiques.

Les caractéristiques du  sperme sain :

  • pH : 7,6-8,2 ;
  • pas moins de 50-180 millions de spermatozoïdes par ml ;
  • le volume du sperme – de 2-5 ml ;
  • la mobilité des spermatozoïdes – d’environ 80 %
  • le fructose – plus de 1 g/l.

On distingue trois maladies les plus répandues qui peuvent être relevées à l’aide du spermogramme. Ce sont :

  • l’oligospermie – une maladie  caractérisée par une faible quantité de spermatozoïdes dans l’éjaculat (moins de 30 millions/ml) ;
  • l’aspermie – l’absence totale de sperme ;
  • l’azoospermie – l’absence de spermatozoïdes dans l’éjaculat ;
  • l’asthénospermie – la mobilité basse de spermatozoïdes ;
  • la tératospermie caractérisée par la présence de grande quantité de spermatozoïdes de formes anormales.

On distingue quatre facteurs principaux qui peuvent être à la base de ces maladies : congénital, chirurgical, traumatique et post-infectieux.

Pour le diagnostic plus profond on peut encore faire une biopsie testiculaire, le caryogramme et les dosages hormonaux.

Laissez un commentaire

* — Champs obligatoires