Amaigrissement ou perte de poids inexpliquée

Vendredi, 11 Septembre, 2009 6 commentaires Sous: Amaigrissement

L’amaigrissement est la diminution involontaire de poids du corps. Autrement dit, vous n’avez pas suivi le
régime, n’avez pas fait des exercices spéciaux et n’avez pas changé vos habitudes alimentaires. La perte de poids inexpliquée peut signaler des maladies latentes ou des troubles alimentaires. Commencez par donner l’alarme si vous avez perdu plus de 5 % de votre poids normal entre 6 et 12 mois. Au contraire, le poids normal et stable du corps humain est l’indice de la bonne santé.
Causes générales

Il existe plusieurs causes de la perte de poids inattendue. Nous citons certaines d’entre elles:

  • amaigrissementSIDA
  • cancers
  • diarrhée chronique (qui dure longtemps)
  • dépression
  • affections digestives
  • abus de drogues
  • hyperthyroïdie
  • amaigrissement dans la vieillesse
  • perte d’appétit
  • infection
  • maladies psychiatriques ou alcooliques
  • médicaments, y compris amphétamines, médicaments de chimiothérapie, laxatifs (lorsqu’on en abuse)
  • diabète
  • anorexie et boulimie
  • malnutrition
  • perte de dents qui vous empêche de manger normalement
  • tabagisme
  • caféine et plusieurs autres.

Comment lutter contre l’amaigrissement ?
Suivez le régime balancé et un programme d’exercices.Si
l’amaigrissement est provoqué par les maladies dentales ou orales,
visitez votre dentiste. Si l’origine de la perte de poids est une
maladie suivez les ordonnances de votre médecin.
Votre médecin peut effectuer un examen physique et vous poser certaines questions :
- Quand est-ce que cela a commencé ?
- Est-ce que vous avez perdu le poids vite ou lentement ?
- Combien de poids vous avez perdu ?, etc.
Il peut vous conseiller à vous adresser au psychologue si la perte
de poids a été provoqué par la dépression ou par un stress. Il peut
vous prescrire un régime alimentaire.

6 commentaires

  1. gaby

    J’ai perdu 32 kg en 9 mois sans rien faire il est vrai que j’ai demandé le divorce et que j’ai refait ma vie je m’entend bien avec mon ex mari et je suis trés heureuse avec l’homme avec qui je vis. Je commence a m’inquiéter car je mange beaucoup et n’importe quoi chips, bonbon, hamburger je bois du coca enfin je ne me prive de rien pendand les fêtes j’ai fais des excés comme tous et bien j’ai encore perdu 2kg alors je me demande si c’est le changement de vie ou si j’ai un probleme je ne fais pas de sport et je ne travail pas

  2. juliette

    je vais avoir 20, au début de l’été je pesais dans les 53kg, nous sommes en mars je pèse 47kg pour 1m63. je n’ai pas fais de régime, je vois mon corps changer de jours en jours. mon ventre se creuse, mes seins perdent de leur volume et je me sens faible, je perd bcp mes cheveux, mes ongles se dédoublent..
    est ce que cela peut etre du au stress, à l’angoisse, à l’amour… ?? j’aimerais savoir.

  3. laura

    j’ai 22ans et j’ai un bebe de neuf mois avant noel j’ai ete malade et depuis j’ai perdu 8kg.mon medecin ma fait des analyses mais on trouve pas ce que j’ai.je ne prends toujours pas de poids.J’aimerais savoir ce que j’ai

  4. anne dussaut

    anne
    j’ai 44 ans et je n’ai jamais eu de problème de poids. il y a 9 mois, j’ai perdu 6 kilos et demi en moins de 48 heures… . depuis, je passe d’analyse en analyse et toujours rien. mon corps diminue. je pèse 44 kilos alors que
    je pesai 50 kilo et demi pour 1 mètre 60. je ne me reconnais plus et inquiète mon entourage. HELP!!

  5. Lise

    J’ai perdu 8 kilos depuis un mois, je mange normalement meme a me faire peter le ventre…, je ne fais pas de sport, enfin ma vie n’a pas changee. Que dois-je faire?

  6. Margaux

    17 bougies depuis peu, j’ai perdu 5 kg en près de 10 jours suite à des vomissements et diarrhées chronique.
    L’année dernière, je pesais 48 kg nu sur un balance et je trouve de moins en moins l’envie de manger même si j’ai faim, car j’ai des envies de vomir constantes.
    Me voilà pesant 44 kg actuellement, sachant qu’à l’âge de 14 ans je pesais normalement 54 kg.
    J’avais une vie où je me couchais tard car je faisais mes devoirs, puis depuis peu, j’ai des problèmes d’anxiétés nocturnes, en fait, des problèmes à l’endormissement.
    Plus ça va avec le temps, plus je dégringole. Je me refoule, je me prive des choses que j’aime considérant celle-ci responsable de mon problème alors que cela ne vient que de l’angoisse que me procure mon corps en sous-pois. On m’a alors prescrit du Rivotril avec du Dogmatil et un ridicule complément alimentaire par rapport à mon Anémie (carence en fer) : du magnésium pour mes tremblements ingérables (sachant que mon cœur n’a jamais été en hypertension mais toujours en hypotension). Je n’ai jamais été dépressive, je n’ai jamais envisagé de mourir, même si j’ai parfois le sentiment de vivre un cauchemars et d’être à bout.
    Les antidépresseurs m’ont été prescrit l’année dernière par rapport à ma fatigue mais je ne souffrais d’aucune tristesse jusqu’à ce que je veuille me défenestrer uniquement pour me faire du mal (période où j’étais sous antidépresseurs). Ne me faisant pas effet et aggraver l’incidence sur mon comportement, on me les a fait arrêter net.
    Me voilà qui a peur de ma propre bulle dans laquelle je me sentais bien, j’ai froid tout le temps, les extrémités gelées, je m’autodénigre dès que je vois l’anxiété apparaître quand je pense à ces choses qui avant me faisait du bien que maintenant je considère comme responsable de ma douleur…
    J’ai plus d’appétit, je perds toujours du poids, j’ai toujours mes troubles anxieux ingérables, car en plus je fais un sevrage de ce Rivotril qui n’a agit que pendant une semaine comme il le fallait jusqu’à l’arrivée de cauchemars toute les nuits.
    Que dois-je faire après avoir arrêté ce médicament? Est-ce dû à celui-ci si j’ai d’avantage de trouble anxieux, que je me fouette encore plus? D’ailleurs, je ne prends pas 1kg même en mangeant bien. Je suis considérée comme dans un état d’urgence car plus ça va, plus ça empire.
    Mes passions reviendront-elles un jour? N’aurais-je plus peur? Arrêterais-je de vomir le soir ou d’aller trop souvent au toilette en diarrhée la journée?
    Le psychologue m’a servi à rien, je suis d’une constitution physique fragile et j’ai des difficultés à digérer la lactose même sous forme médicamenteuse.
    Les somnifères sont inefficaces (j’ai essayé de l’inter-changer avec le Rivotril, c’était encore pire), mes tremblements viennent de ma fatigue extrême et je n’ai toujours aucune solution.
    Complément alimentaire? Essayé, mais, avec le Rivotril, c’est parti vite au toilette (problème avec la bile que secrète mon foie dans mon estomac).

Laissez un commentaire

* — Champs obligatoires