Asclépiade tubéreuse

A · B · C · D · E · F · G · H · I · J · K · L · M · N · O · P · Q · R · S · T · U · V · W · X · Y · Z

Asclépiade tubéreuseNom botanique Asclepias tuberosa

Famille Asclepiadaceae

Noms communs : asclépiade tubéreuse

Parties utilisées : Le rhizome de plante possède des propriétés médicinales.

Composés actifs :

  • flavonoïdes ; quercétine, kaempférol, rutine ;
  • cardénolides, tels qu’asclépiadine ;
  • viburnitol, friedeline, lupéol, a-et b-amyrines.

Usage : Le remède est appliqué pour stimuler la perspiration, soulager les spasmes, traiter la flatulence, réduire les inflammations et lutter contre la toux.

L’asclépiade tubéreuse aide à traiter les maladies respiratoires et stimuler la circulation du mucus. On l’utilise aussi pour soigner la bronchite et de différentes maladies pulmonaires telles que la pneumonie et la pleurésie. En outre, c’est un remède efficace contre l’influenza.

Préparation et posologie : Pour préparer une décoction, on prend une moitié de cuillère à café de remède, on le verse dans un verre d’eau, puis on le fait bouillir pendant 15 minutes. Puis on filtre cette substance. On prend le remède trois fois par jour.

Sous forme de teinture, le médicament se prend à raison de 1-2 ml trois fois par jour.

Précautions : Il n’y a pas d’information précise sur le niveau de sécurité de la plante. Tout de même, la plante peut interagir avec des médicaments chimiques. Il est recommandé de visiter le médecin avant de l’utiliser.