Pyrèthre d’Afrique

A · B · C · D · E · F · G · H · I · J · K · L · M · N · O · P · Q · R · S · T · U · V · W · X · Y · Z

Pyrèthre d’AfriqueNom botanique Pyrethrum radix, Anacyclus pyrethrum

Noms communs : Camomille espagnole, pariétaire, pariétaire roman, Akarakara, oeil de bouc,  pyrèthre, Akarkara, Aquarqarha, Racine salivaire, Akkirakaram, Akkarakaram, Akkalkara

Parties utilisées : La partie la plus utilisée de la plante est son rhizome.

Composés actifs :

Le constituant principal du pyrèthre d’Afrique est l’huile volatile, accompagnée de l’alcaloïde pyrethrine ou pellitorine.  En outre, la plante comporte des alkamides, des tanins et de la fructose.

Appliqué en voie externe le pyrèthre d’Afrique peut causer l’irritation des nerfs de la peau aussi bien que des diacausies.

Usage:

La propriété principale de la plante réside dans sa capacité de stimuler la sécrétion de la salive, l’activité du cerveau, du système digestif et de l’organisme en général. En raison de ses propriétés analgésiques on l’utilise pour soulager les rages de dents, les symptômes de l’épilepsie, le paralysie et  l’hémiplégie. Elle sert à soigner les maladies du système respiratoire telles que l’angine et l’hypertrophie des amygdales. En outre, la plante est utilisée pour lutter contre les insectes et soigner les piqûres.

Habitat : La région de Méditerranée,  le nord de l’Inde, l’Himalaya et le nord de l’Afrique.

Préparation et posologie :

La plante est généralement utilisée sous forme de pilules, de tonique, de crème et de poudre. Pour traiter l’épilepsie on inhale le poudre du pyrèthre d’Afrique. Sous forme de pilules la plante sert à soigner l’anxiété chez les enfants, les rages de dent, les coliques, la diarrhée, les vomissements et l’insomnie. Le remède se prend à raison de 1-5 gr. En tant que composé d’Akara Karabhadi Churna la plante sert à traiter le dysfonctionnement érectile et les troubles du gros intestin. Sous forme d’infusion la plante est utilisée pour guérir le diabète. Pour préparer l’infusion on dilue 35 grammes de l’extrait de la plante dans l’eau.

Précautions : Appliquée sous la surveillance d’un spécialiste de la santé, la plante ne peut pas nuire la santé. En cas de surdosage on sent des diacausies en raison de sa propriété de stimuler les nerfs de la peau.